La softbox, comment ca marche ?

bandeau d articleLe mini studio box ? Il concerne essentiellement la photo d’objet, cette mini tente ou mini boîte est un studio miniature. 3 flashs seront positionnés de chaque côtés de la boîte afin de ne pas créer d’ombres lors de la prise de vue de l’objet. 

 

 

Comment ? Dans le domaine de la photo, la règle est toujours la même, au plus vous investirez de l’argent dans un accessoire, au plus il sera de qualité et se rapprochera de la gamme pro. Un mini studio box de qualité normal n’a pas un prix très excessif, mais tout dépendra de la taille que vous aurez choisis de prendre. Elle se compose de tissus de 4 coloris différents, un rabat à l’avant avec une ouverture pour y glisser l’appareil photo, et doit être compléter avec 3 ou 4 lumières diffuses afin de ne pas produire d’ombre lors de la prise de vue… 

 

 

Pourquoi ? Bien que cela soit également possible de faire de la photo d’objet en studio, la mise en place et la mesure de chaque éléments n’est pas toujours aisé. La softbox est là pour faire en grande partie du packshot ( photographie d’objet mis en valeur sur un fond qui sera neutre ; vendu pour des web sites ou bien pour des éditions, l’objet devra être photographié sous son meilleur angle et son meilleur atout ) et pour être beaucoup plus pratique.

 

 

La softbox se présente sous forme de « boite » comme son nom l’indique. Il en existe de plusieurs taille, tout dépend le volume du sujet à photographier, mais elle n’atteindra jamais une taille gigantesque, car des studios sont fait pour ça. 
Dans mon exemple, j’ai volontairement contredit la règle du packshot et ai placé un bébé à l’intérieur de la softbox. Comme je n’avais pas de studio à disposition, l’innovation s’est imposée. ( Pas de problèmes, seulement des solutions ;).

 

 

 

softbox softbox 

 Comme vous pouvez le voir, des scratch sont placés à l’intérieur. La softbox ne se limite pas à un seul fond blanc. Vous avez le choix d’en acheter de plusieurs couleurs suivant l’objet à photographier et à mettre en valeur. Si votre objet est blanc à la base, ce sera difficile de le faire ressortir sur le fond d’origine. La mienne en possédait 4 à l’achat : un rouge, un bleu, un noir, et un blanc. Comme tout matériel, ces fonds sont très fragiles, de part leur matière spéciale visant à réfléchir la lumière et permettre à l’objet de se fondre naturellement avec l’arrière-plan choisit. 

 

 

 

 

Avec ce type de matériel, vous pourrez ainsi obtenir ce type de résultat : 

 

un Objectif-300mm

teleobjectif canon noir 75-300mm sur fond blancLes filtres couleurs

 

 

 

 Pour faire du packshot comme je vous ai parlé précédemment. Constatez que le sujet s’est fondu et que l’arrière-plan est devenu « invisible ».

 

Deuxième exemple, avec le bébé que j’ai placé à l’intérieur : 

 

Baby-shooting-hors-studio

 

Pour avoir un rendu comme celui-ci, il faut se rendre dans l’article HighKey. Technique très utilisée, réputée pour les photographies d’enfant, tout comme le LowKey. J’aurai également pu reproduire la même chose en studio, mais c’était plu rigolo. 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Please copy the string mFUOky to the field below:

CommentLuv badge