Les poses longues, c’est quoi ?

bandeau d'article……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..Voila un article très intéressant à mettre en pratique. Il demande pas mal de patience pour arriver à un résultat final convenable après plusieurs clichés. Je trouve ce type de prise de vue à la fois compliqué et plaisant, car il vous faudra de nombreux essais avant d’assimiler les réglages qui conviendront. Nous traiterons essentiellement le temps de pose ou temps d’exposition. Plusieurs procédés sont à prendre en compte :

 

Cascade sillans

Temps nuageux

- Si vous êtes en pleine journée avec plein soleil, pensez à baisser les ISO et à fermer votre obturateur au maximum car la luminosité sera trop forte pour accueillir pendant plusieurs secondes de la lumière sur votre capteur. Votre image sera toute blanche. Ensuite, ce sera à vous de jouer entre les ISO ( 100 ou 200 selon votre appareil photo reflex ) et l’ouverture du diaphragme (ou obturateur).
- Si vous êtes avec un temps nuageux, et ciel blanc, la lumière sera encore plus forte. Il ne vous sera pas possible de laisser un temps de pose ou temps d’expostion trop long. Encore une fois tout dépendra de l’appareil que vous disposez, et pour ce type d’éclairage, quelques secondes suffisent ( 1, 2, 3,… 4 ?). Pour ce type de prise de vue, j’ai laissé mon temps de pose à 1 seconde pour obtenir un effet « rideaux » sur ma photo, et mon ouverture à f/18 ( donc l’obturateur est quand même bien fermé ). Pour mes ISO je n’aurai donc pas pu mettre au dessus de 100 pour la surexposition.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Rue barbaroux

Photo de nuit

- Un temps d’exposition long de nuit est tout aussi intéressant et tout aussi compliqué à maitriser ! Comme la lumière est nettement plus basse qu’en plein jour, vous pouvez augmenter la durée du temps et l’ouverture de votre obturateur. Prenez de multiple photos avec plusieurs réglages possibles pour en différencier les meilleures. En ce qui concerne les ISO, vous pouvez les augmenter à condition de compenser avec la vitesse d’obturation et le l’ouverture du diaphragme. Vous pourrez passer du temps à tout essayer c’est pourquoi je trouve cet exercice plaisant et compliqué à la fois. Tout déprendra du lieu ou vous vous situez, si les éclairages sont plutôt présents ou effacés etc. Pour ce type de prise de vue j’ai choisi de laisser mes ISO à 100 et de fermer mon diaphragme pour laisser un temps de pose à 10 secondes ( je compense ). De ce fait, la netteté de mon image sera largement plus présente qu’avec un temps de pose plus court car les détails auront le temps de se dessiner sur le capteur...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Please copy the string w0h5Rt to the field below:

CommentLuv badge